Bienvenue sur Lovelive 2018
Nous sommes le 15 décembre 2018. Il est 08h12 en France.
Accueil Tchat Forum Média

La musique classique éloignerait les dealers

 

Ça peut aussi vous intéresser

Proposé par Administrateur le 19 mai 2014 à 07:50
1 commentaire


Publié dans

(Montrouge, Hauts-de-Seine, Île-de-France) Dans certains quartiers, il est difficile pour les citoyens d'avoir affaire en permanence aux dealers qui investissent les pieds d'immeubles. Et à Montrouge, une des personnes gênées par ces nuisances a décidé de diffuser de la musique classique à son balcon, chose anodine qui semble arriver à éloigner les voyous.

D'habitude, lorsque l'on est dérangé par des nuisances permanentes, à des heures indûes, on a au moins deux possibilités : exposer son agacement directement par la fenêtre, ou encore faire appel aux forces de l'ordre. Dans le premier cas, on s'expose à un possible retour de violence, ou de représailles crasses. Dans l'autre, les contrevenants ne sont éloignés que temporairement. Il n'y a pas grand chose à faire de très efficace : si ces jeunes décident de vendre à côté de chez vous, il va falloir les supporter...

...ou pas. Un habitant de la ville de Montrouge a trouvé un truc qui semble fonctionner, sans pour autant faire l'usage d'aucune violence ni contact avec les nuisibles. Alors que selon ses dires, la cour de l'immeuble se transformait en marché illicite, il a tenté de diffuser de la musique classique à son balcon. De la musique calme de préférence. Et bien que cela soit très audible, les voisins préfèrent largement cela à l'invasion de jeunes délinquants.

Comme on pourrait ironiquement s'y attendre, les délinquants exposés à la musique ont eu une réaction hostile à celle-ci (alors que l'on est assuré que dans le même temps, du rap aurait été mieux accueilli...), en tentant de lui jeter des cailloux et en l'insultant de tous les noms pendant une vingtaine de minutes... Mais après cela, ils se fatiguaient et allaient voir ailleurs. Cela a duré une semaine avant que les jeunes aillent faire leurs affaires un peu plus loin. Malheureusement pour eux, la musique classique arrive encore à leurs oreilles et réussit à les déranger.

Il ne reste plus à la police qu'à utiliser des bombes à musique classique pour disperser les émeutes de délinquants sans douleur...

Le phénomène reste assez étonnant, si l'on considère que ce sont des musiques apaisantes qui sont diffusées. On comprend alors que plus que le rap ou la musique classique, c'est l'aspect d'appartenance à un groupe social qui prime. Le rejet violent des opéras de Puccini est donc une réponse d'affirmation de soi dans un groupe. Cette violence n'a cependant qu'une durée limitée à cause de l'absence d'adversaire réel. Un joli coup.


 


Commentaires

etbenvoila a dit
13 février 2015 à 07:20

et avec de la musique METAL sa marche aussi !? , sinon c encore la preuve que certaines musiques adoucissent les mœurs !!


Poster un commentaire

Commentaire

captcha
Nom

Email

URL