Bienvenue sur Lovelive 2022
Nous sommes le 13 August 2022. Il est 18h29 en France.
Accueil Tchat Forum Média

EasyJet a voulu débarquer un passager pour un tweet

 

Ça peut aussi vous intéresser

Proposé par Administrateur le 29 September 2013 à 08:42


Publié dans Buzz

(Glasgow, Écosse, Grande-Bretagne) Un étudiant Britannique a failli être débarqué d'un vol en partance de Glasgow vers Londres, pour avoir parlé du retard du vol sur Twitter.

Un vol au départ de Glasgow et se rendant à Londres, était initialement prévu à 21h20. Mais visiblement, a été retardé d'une heure et demi. L'étudiant twitte alors « Le vol est retardé de 90 minutes. Un soldat va manquer sa correspondance et @easyJet ne veut pas l'aider à payer son trajet pour Portsmouth ».

Il a suffi de moins de 20 minutes pour qu'une hôtesse vienne le voir directement afin de le faire sortir de la file d'embarquement. Elle lui indique alors qu'il ne pourra pas prendre part au trajet. C'est là qu'un manager arrive, et le réprimande : « Vous êtes bien gonflé de twitter des choses du genre et espérer ensuite pouvoir monter à bord ». Ce à quoi l'étudiant, nommé Mark Leiser, répond « Ce n’était pas une menace mais une critique. C’est ce qu’on appelle la liberté d’expression ». Le manager lui rétorque « Vous êtes quoi, avocat ? », ce qui s'avère exact. Il laisse finalement le jeune homme embarquer.

L'histoire ne se termine pas tout à fait là, puisque, par la suite, Mark Leiser a parlé de l'incident sur Twitter :
« Le manager d'easyJet vient de m'informer que je ne pouvais pas embarquer parce que j'ai critiqué easyJet sur Twitter avant le décollage. »

Évidemment, une réponse de EasyJet sur Twitter ne s'est pas faite attendre. La société indique alors n'avoir jamais menacé le doctorant de débarquement, argumentant que le personnel au sol n'a pas de consignes relatives au respect de l'image de marque de l'entreprise. Et ajoute avoir pris contact avec Mark Leiser pour approfondir l'affaire.

L'internet, ce n'est plus ce que c'était !


 


Poster un commentaire

Commentaire

captcha
Nom

Email

URL