Bienvenue sur Lovelive 2014
Nous sommes le 24 April 2014. Il est 02h39 en France.
Accueil Tchat Forum Média

Un étudiant choisit de vivre comme un SDF

 

Ça peut aussi vous intéresser

Proposé par Administrateur le 18 March 2012 à 17:54


Publié dans Insolite

(Montréal, Canada) Un étudiant en philosophie à l'université McGill à Montréal, annonce qu'il a choisi de vivre dehors.

Un étudiant Canadien, vit dans la rue depuis juillet 2011. Shane Dussault étudie la philosophie à l'Université McGill à Montréal. Pour lui, « avoir un toit pour vivre n'est pas un besoin primaire, mais bien un luxe ». Si dans l'absolu ceci est vrai, c'est un point du vue particulièrement étonnant de nos jours. Et qui n'est pas forcément du goût de ceux qui recherchent un toit.

Depuis juillet 2011 donc, il vit à divers endroits sur le campus de l'université, armé de son sac de couchage. Il prend des douches au gymnase et se nourrit dans les salles de détente de la fac. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, ce n'est pas la couverture médiatique que ce jeune homme recherche.

À la base, l'étudiant démarre avec un sérieux problème financier : sa famille ne peut lui apporter aucun soutien financier. Et donc, il est obligé de payer seul ses études. Il a pu se débrouiller pour régler la scolarité ainsi que ses manuels scolaires, grâce à un fonctionnement de prêts spécifique au Québec. Par contre, pas moyen avec ce prêt de chercher à se loger. Bien évidemment, Shane pourrait trouver un emploi, même temporaire, pour subvenir à ces besoins matériels, mais il refuse, préférant vivre sans loyer à payer qu'en travaillant juste pour se payer une chambre.

Et avec son mode de vie actuel, il ne s'en sort pas si mal concernant ses rentes, alors que d'autres élèves de la faculté, eux, ont des difficultés. Il se félicite même, à raison : « Selon la façon dont je gère mon affaire, je pourrais finir la fac sans plus rien devoir à quiconque. »

Pour Shane, changer de vie pour habiter sur le campus n'a pas été extrêmement difficile, déjà car c'était sa décision. Et sa journée type n'est pas très différente de celle de ses camarades. Il va en cours, prend des notes sur son ordinateur portable. Le reste du temps il le passe dans la bibliothèque, et à la fin de la journée, il s'en va dormir dans sa cachette. Sachant qu'à Montréal il peut faire vraiment très froid, il s'est équipé avec des matériaux qui coupent assez efficacement le froid.

Et avec lui, le minimum vital : un ordinateur portable, des rations de nourriture, une trousse de toilette, une bouilloire et quelques outils pratiques. Sur lui, une et une seule chemise, et un pull en laine. Les vigiles de l'établissement, malgré des consignes souvent peu humaines, sont assez bienveillants avec l'étudiant et lui donnent même des idées pour pouvoir garder ses affaires lorsqu'il est en cours.


 


Poster un commentaire

Commentaire

captcha
Nom

Email

URL