Bienvenue sur Lovelive 2018
Nous sommes le 18 août 2018. Il est 15h50 en France.
Accueil Tchat Forum Média

Ils prennent 24 heures de garde à vue... pour avoir utilisé un billet de 500 euros

Proposé par Administrateur le 02 octobre 2014 à 14:00


Publié dans

(Douai, Nord, France) Une histoire étonnante s'est déroulée ce lundi (29 septembre) dans un centre commercial.
Un couple de Guinéens vient de terminer ses courses dans un supermarché E.Leclerc. Ils se rendent naturellement en caisse pour procéder au paiement de leurs articles. Leur caddie étant bien plein, ils s'en sortent pour un total d'environ 210€. Tout bascule lorsque la femme sort un billet de 500€ pour régler la note.

Souvent, les grandes enseignes vérifient systématiquement les billets de 50€ ou plus. Ici point d'exception : la caissière, étonnée d'avoir affaire à un billet au montant si élevé, demande à la sécurité de faire contrôler le billet. Le dispositif de détection de vrais billets de banque disponible dans le magasin ne retourne pas de résultat probant sur le précieux bout de papier. En clair, le magasin n'est pas en mesure de dire si le billet est valide.

C'est alors que, sans avoir trop de choix, la direction décide d'appeler la police pour faire vérifier à coup sûr le moyen de paiement. C'est là que tout (5) s'emballe puisque le couple est emmené au commissariat, et placé en garde à vue (pour un éventuel usage de faux). Le problème, est que la séquestration, bien que légale, a duré 24 heures, avant que l'expertise (par un organisme bancaire) déclare qu'il s'agissait bien d'un billet valable.

Suite à cet incident, la direction du magasin a déclaré « Nous avons 1,2 million de passages en caisse par an, et dans 99% des cas, on ne se trompe pas [...] On comprend que ça n'a pas dû être agréable, c'est sûr, mais on n'a fait qu'appliquer les directives ».

Sur la toile, certaines réactions crient au racisme. Il pourrait ici s'agir d'un traitement qui touche principalement les clients immigrés africains, sans pour autant être du racisme : en effet, il n'est pas rare que des familles (et toujours des familles) immigrées aient l'habitude d'effectuer de larges retraits afin de faire leurs courses. Souvent de l'ordre de 500€, justement. Les billets leur sont alors, pour ces sommes, souvent délivrés en grosses coupures (50, 100, 200 ou 500 euros).
Ces billets étant de grande valeur monétaire et donc demandant une attention particulière, et ces billets étant souvent manipulés par des familles répondant à cette description, ce sont donc ces personnes-là qui subissent potentiellement le plus ces vérifications. Dans tous les cas, ce traitement particulier reste scandaleux, et ne fera pas la meilleure des publicités à l'enseigne.


 


Poster un commentaire

Commentaire

captcha
Nom

Email

URL