Bienvenue sur Lovelive 2021
Nous sommes le 22 September 2021. Il est 01h41 en France.
Accueil Tchat Forum Média

À cause d'un médicament, il devient complètement irresponsable

 

Ça peut aussi vous intéresser

Proposé par Administrateur le 01 February 2011 à 20:46


Publié dans

Didier Jambart, un homme d'environ 51 ans, attaque aujourd'hui en justice les laboratoires pharmaceutiques Glaxo et réclame 450 000 euros de dommages et intérêts. La raison ? Un médicament fabriqué par les labos l'a rendu dépendant aux jeux d'argent et au sexe pendant plusieurs mois.

Tout a commencé alors qu'on avait diagnostiqué à M.Jambart un Parkinson. On lui avait alors prescrit un médicament... Et c'est peu après que tout a basculé. On lui prescrivit du Requip (des labaoratoires Glaxo), un dopaminergique. Qui a eu de l'effet : pendant les 5 premiers mois de la prise, au début de l'année 2003, l'homme s'est retrouvé à se lever régulièrement à 4h du matin pour faire un footing (il avait 44 ans). Jusque là, la nouvelle est excellente.

Sauf qu'au bout de quelques mois, son médecin neurologue lui a prescrit des doses plus élevées. Et là, c'est le drame : l'homme devient irresponsable et inexorablement attiré vers les jeux d'argent, puis entame des aventures homosexuelles (alors même qu'il est marié avec des enfants), tombe même dans l'exhibitionnisme. Et cela ne s'arrête pas là : il commence à voler cartes bancaires, argent liquide, accumule les crédits à la consommation, et pire, il revend les jouets de ses enfants...

Après tout ce temps sous médicament, l'homme est finalement endetté jusqu'au cou, et réclame 450 000 euros de dommages et intérêts, pour « retrouver sa dignité ». Il lui faudra prouver ou démontrer que le médicament est bien à l'origine de son comportement, mais d'après des sources, des médicaments du même type auraient déjà provoqué des comportements dépendants.

Affaire à suivre.


 


Poster un commentaire

Commentaire

captcha
Nom

Email

URL